bac-menu-icon

Du materiel a l’abstrait: l’hypothese de la reine rouge

May 23, 2014 8:00 pm

language: french

in the context of the exhibition contre nature, Kader Attia will be giving a conference on the notion of repair in relation to music, and the ways in which modes of re-appropriation lead to the abstraction of sound

cette question a été développée à travers différents domaines. lors de mon exposition a la documenta, j’ai place les cultures occidentales et extra-occidentales en vis-a-vis afin d´evoquer leurs liens et differences. je voulais apprehender ainsi ce que leurs manieres tres opposees de “penser la reparation” nous apprennent. ensuite, l’exposition du kunst-werke a berlin abordait les aspects fondamentaux de cette specificite moderne de la pensee occidentale et sa correlation avec le colonialisme.

dans un deuxieme temps, je fais l’hypothese que les deux poles que sont les cultures occidentales modernes et les cultures extra occidentales traditionnelles ont pris forme autour de leur preoccupation commune de la representation de la nature. de nombreuses formes de culture cherchent a controler la nature en la copiant. cette culture de la copie de la nature, ce gout du mimetisme, je l’appellerai ici la course de la reine rouge- autrement dit, le desir de vouloir rattraper quelque chose qui nous depasse. je parlerai du defi que la culture pose a l’espace et au temps, de sa rivalite avec la nature. car ce desir de combler un manque ou de reparer une frustration est une chose que l’on peut partout observer mais aussi ecouter. ce sera l’objet de la conference que je donnerai au beirut art center intitulee “du materiel a l’abstrait : l’hypothese de la reine rouge.”