bac-menu-icon

Marguerite Duras

August 11, 2010 - September 1, 2010

Beirut art center is proud to present a selection of films and documentaries by and on the exceptional writer and filmmaker Marguerite Duras. This program proposes a journey into the unique and powerful cinematic experience of Marguerite Duras through short poetic essays, feature fiction films, which language and style are unprecedented, and rare documentaries giving us an insight on duras’ ways of thinking and creating.

beirut art center a l’honneur de présenter une sélection de films et de documentaires de et sur l’écrivain et cinéaste d’exception marguerite duras.ce programme propose une plongée dans l’expérience cinématographique unique et puissante de marguerite duras par le biais de courts essais poétiques et films de fiction, dont la langue et le style sont sans précédent, et des documentaires rares qui donnent un aperçu sur les moyens de penser et de créer propres à duras.

en collaboration avec la  mission culturelle française au liban. avec le soutien de cultures france.

part 1:

césarée
Marguerite Duras
1979. 35mm. colour. 11min. French.

Duras narrates the tales of césarée (a Palestinian city) and bérénice (a Jewish queen) over moving and still images of Parisian monuments.

duras raconte les histoires de césarée (une ville palestinienne) et de bérénice (une reine juive) sur un fond d’images mouvantes et fixes des monuments parisiens.

les mains negatives
Marguerite Duras
1979. 35mm. colour. 18min. French.

les mains négatives shows travelings across the streets of Paris at daybreak of a voice speaking of love. This declaration is sent out to the ones who have been left behind. it speaks to immigrant workers, the homeless, the clandestine population in a Paris still asleep with its historical buildings and monuments as a backdrop for a love declaration outside of real-time.

les mains négatives présente les travellings, par les rues de paris à l’aube, d’une voix qui parle de l’amour.  cette déclaration est adressée à ceux qui ont été laissés pour compte.  elle parle aux travailleurs immigrés, les sans-abri, la population clandestine dans un paris encore endormi avec ses bâtiments et monuments historiques comme toile de fond pour une déclaration d’amour en dehors du temps réel.

aurélia steiner (melbourne)
Marguerite Duras
1979. 35mm. colour. 35min. French.

Duras reads fictitious letters of a young girl to her lover. the film glides down the river Seine, passing popular sites along the way.

duras lit les lettres fictives d’une jeune fille à son amant.  le film glisse sur la seine, en passant par des sites populaires le long du chemin.

la caverne noire
Jean Mascolo and Jerôme Beaujour
1984. video. colour. 57min. French.

An interview of Duras by French writer Dominique Noguez.

une interview de duras par l’écrivain français dominique noguez.

part 2:

océaniques: entretien duras-godard
Jean-Daniel Verhaeghe
TV program broadcasted on December 28, 1987, on fr3 (France). colour. 62 min. French.

In December 2, 1987, Jean Luc Godard visited Marguerite Duras in her house in Paris. During this meeting, Godard and Duras discuss artistic creation through writing and filming. To do so, they base their dialogue on Emily l, written by Duras and soigne ta droite directed by Godard.

en décembre 2 1987, jean-luc godard visite marguerite duras dans sa maison à paris.lors de cette encontre, godard et duras discutent de la création artistique à travers l’écriture et le tournage.  ce faisant, ils fondent leur dialogue sur emily l., écrit par duras, et soigne ta droiteréalisé par godard.

part 3:

détruire, dit-elle
Marguerite Duras
1969. 35mm. black and white. 94min. French.

Duras portrays the obscure yet exploratory elements typical of her literary work in the film détruire dit-elle. This psychological film expresses her interest in the division between time and space as it follows four characters who meet at a hotel in the countryside.

duras décrit les éléments obscurs encore exploratoires typiques de son œuvre littéraire dans le film détruire dit-elle.  ce film psychologique exprime son intérêt pour le partage entre espace et temps en suivant quatre personnages qui se rencontrent dans un hôtel à la campagne.

marguerite duras: à propos de détruire dit-elle.
Jean-Claude Bergeret
1969. 35mm black and white. 37min. French.

By showing us Marguerite Duras directing her actors in the movie detruire, dit-elle, this documentary helps us better understand the meaning of her work.

en nous montrant marguerite duras diriger ses acteurs dans le film détruire dit-elle, ce documentaire nous permet de mieux comprendre le sens de son travail.

part 4:

agatha et les lectures illimitées
Marguerite Duras
1981. 35mm. colour. 82min. French.

Following an intense relationship between a brother and sister, this film is one of Duras’s greatest experiments in both subject matter and cinematography. In a hotel reminiscent of the house they were raised in, the nearby sea and sky rekindles the silblings’ love and lust for each other. this clandestine meeting enables them to finally tackle their incestuous feelings.

ce film, d’après une relation intense entre un frère et une sœur, compte parmi les plus grandes expériences de duras au niveau du sujet aussi bien que de la cinématographie.  dans un hôtel évoquant la maison où ils ont été élevés la proximité de la mer et du ciel ranime les amours adelphiques et la passion de l’un pour l’autre.  cette rencontre clandestine leur permet d’affronter enfin leurs sentiments incestueux.

duras filme
Jean Mascolo and Jerôme Beaujour
1981. video. colour. 42min. French.

An interview with marguerite duras during the filming of agatha et les lectures illimitées that not only follows her on the set, but also presents duras’ work and recurrent themes.

un entretien avec marguerite duras, pendant le tournage d’agatha et les lectures illimitées.  il suit duras sur le plateau mais présente également son œuvre et ses thèmes récurrents.