bac-menu-icon

Regarding suspended architecture in Lebanon

April 20, 2013 - April 21, 2013 8:00 pm

Basma Alsharif · Mounira Al Solh · Ziad Antar · Leonor Antunes · Marwa Arsanios · Kader Attia · Christian Barani · François Bellenger · Filip Berte · Tony Chakar · Marcel Dinahet · Yasmine Eid-Sabbagh · Maïder Fortuné · Hatem Imam · Lamia Joreige · Valé

Organized by suspended spaces (Brent Klinkum / Jan Kopp / Daniel Lê / Françoise Parfait / Eric Valette), an independent collective set up above all with the desire to work together and with other artists and international researchers. It exists since 2007. it is based in Paris, Caen, Berlin.

The symposium fits into the context of regarding suspended architecture in lebanon, a project with the intention of uniting European and Lebanese artists and theorists for a common experience. The general objective of the project is to develop an artistic and theoretical research on the heritage of contemporary modernity by using particular sites as departure points. This third stage of the project will initially centre on the unfinished international fair in tripoli (Lebanon) designed by oscar Neimeyer, which has been preserved in its natural state.

“construction work got underway in 1967. It would last eight years and never be totally finished. it was in 1975 that Lebanon sank into a bloody war that lasted for 15 long years. The fair buildings were successively occupied by the different militias controlling the city. It is even claimed that the Syrian army used them to store munitions. However, despite the plundering and the theft which left them completely empty, the structure of the buildings remained virtually intact. Nowadays, anyone strolling through the fair area does not get the feeling of being in a landscape in ruins, or of walking through an urban wasteland. Quite to the contrary, the forms now exposed are shown in all their plastic and visual qualities. There is no sign of bullets or shells to remind us that the place was turned into a military base during the war years; the alleys and gardens seem perfectly maintained and all it needs is a few days of rain for the ponds to fill and resume their function as mirrors in which the white shapes of the buildings are reflected.” jad tabet, suspended spaces #2, blackjack éditions, Paris 2012.

program at beirut art center, saturday april 20, 2013

13h30 projection autour de niemeyer.

14h15 (français) « oscar niemeyer, une inscription dans la modernité brésilienne » cécile bourgade l’oeuvre d’oscar niemeyer s’inscrit, au brésil, dans le contexte artistique et politique de l’anthropophagie culturelle. comment interroge t-elle, à ce titre, l’identité culturelle du pays et l’ensemble du mouvement moderne architectural ?

15h00 (anglais ou français) « la foire internationale de tripoli d’oscar niemeyer, patrimoine libanais » george arbid

15h45 (anglais ou français) « le corbusier, un suisse dans le désert » kader attia

16h30 (français et anglais) « le gymnase de le corbusier à bagdad, une histoire en suspens(e) depuis 1956 » mina marefat et caecilia pieri d’une cité olympique commandée par l’irak à le corbusier en 1956, seuls ont d’abord vu le jour des milliers de dessins, esquisses, plans et correspondances, fixant le travail de l’architecte dans le moindre détail. abandonné quelques mois avant la mort du maître en 1965, le gymnase – « boîte à miracles » sera finalement achevé entre 1978 et 1980. devenu le « gymnase saddam », il est occupé par les américains de 2003 à 2005. mais son destin est de nouveau en train de s’écrire.

intervenants au symposium george arbid architecte, professeur d’architecture et de design à l’université américaine de beyrouth / stefanie baumann doctorante en esthétique à l’université paris viii et chargée de cours à l’académie libanaise des beaux-arts à beyrouth et dans le homeworks program / cécile bourgade doctorante en esthétique à l’université de paris 1-panthéon sorbonne / denis briand maître de conférence en arts plastiques, université rennes 2, co-directeur de la galerie art&essai et artiste / habib debs architecte et urbaniste, fondateur de l’agence urbi à paris et beyrouth / marion hohlfeldt maître de conférence en histoire de l’art, université rennes 2, co-directrice de la galerie art&essai / bernard khoury architecte, fondateur de l’agence dw5 à beyrouth / brent klinkum directeur de la structure de diffusion et de production transat projects à caen / jacinto lageira professeur en esthétique à l’université de paris 1 panthéon-sorbonne et critique d’art / mina marefat architecte, historienne, professeur à georgetown university, washington, etats-unis / françoise parfait professeur en art à l’université de paris 1 panthéon-sorbonne et artiste / caecilia pieri responsable de l’observatoire urbain au proche-orient au sein de l’institut français du proche-orient à beyrouth / mousbah rajab architecte et urbaniste, enseignant chercheur au département d’urbanisme de l’institut des beaux-arts, université libanaise de beyrouth / youssef tohmé architecte, directeur d’une agence éponyme à beyrouth et paris / eric valette maître de conférence en arts plastiques, université de picardie jules verne et artiste / christophe viart professeur en arts plastiques, université rennes 2 et à l’ecole des beaux-arts de rennes, et artiste / hubertus von amelunxen président du collège des beaux-arts de braunschweig en allemagne, professeur de philosophie des médias et de cultural studies, et commissaire d’exposition. ainsi que les artistes et les membres du collectif.